Des vins
et des personnalités
authentiques

Résultat du baromètre annuel : Les vignerons s'accrochent...

  • Fédération
  • Adhérent - Particulier - Professionnel - Vigneron indépendant
Intempéries vigneron moral
 

Malgré une année difficile,

les Vignerons Indépendants s’accrochent et investissent !

 

Le Baromètre 2016 des Vignerons Indépendants vient de sortir. Comme chaque année, cette enquête a pour but de mesurer le moral des Vignerons Indépendants. Les résultats 2016 indiquent un niveau de moral en baisse de 2 points par rapport à celui de 2015 dû en partie à la répétition des aléas climatiques.

 

# Faire face à des intempéries exceptionnelles

 

60% des Vignerons Indépendants ont subi des intempéries sur les 8 premiers mois de l’année (gel, grêle, sécheresse ou inondation), et parmi eux 1 sur 3 a cumulé plusieurs aléas.

Parcelles ravagées, développement de maladies (mildiou notamment), stress hydrique du matériel végétatif… devraient se traduire par une importante baisse nationale de récolte.

Près de 20% des vignerons du réseau estiment une perte probable de récolte d’au moins 30%.

67% des vignerons n’ayant subi aucune intempérie se déclarent confiants en l’avenir de leur exploitation à moyen terme, quand ceux estimant une perte de récolte 2016 de 30% à 49% ont un indice de confiance de 53,6%. Ce même indice de confiance chute à 35,6% pour ceux qui envisagent une perte de récolte d’au moins 50%.

Pour certains, cette mauvaise récolte 2016 va faire suite à une ou plusieurs années déjà déficitaires, qui ont largement fragilisé leur activité. L’absence de stocks, une situation financière précaire, des clients perdus, sont autant d’éléments qui obèrent la pérennité de ces entreprises viticoles.

 

# Contre vents et marées, une volonté d’aller de l’avant

 

Malgré cela, 84% des Vignerons Indépendants envisagent, dans les 12 mois, de moderniser et d'adapter leur exploitation aux marchés et aux attentes des consommateurs. Développer l’export est le projet qu’ils citent le plus fréquemment (49,7%), suivi par des investissements en gros matériels pour le travail de la vigne, la vinification et le conditionnement (37,2%). Une dynamique de projets qui pourrait s’accompagner de la création de 1 100 emplois.

 

Source : Enquête de l’Observatoire National des Vignerons Indépendants réalisée en août 2016. 1025 répondants représentatifs de l’ensemble du réseau Vignerons Indépendants (redressement de l’échantillon par la méthode des quotas) – Intervalle de confiance de 2,8%.

Voir aussi

02/08/2020
  • Oenotourisme

L'oenotourisme en Provence !

Parce qu’il n’y a pas que le rosé et la Méditérannée en Provence  ! Il y a aussi l'oenotourisme, avec les dégustations, la    pétanque,...
20/07/2020
  • Oenotourisme
  • Particulier

Cette année, (re)découvrons les vignobles français !

Qui a dit qu'il fallait parcourir des kilomètres pour s'évader ?  Les vignerons vous attendent, à deux pas de chez vous pour une expérience...
Champagne Viot & Fils
17/07/2020
  • Oenotourisme
  • Particulier

Champagne : devenez Vendangeur d'un jour

"Devenir Vendangeur d’un jour®, c'est comprendre le métier de vigneron et ce moment si particulier de l'année." Pour vous faire vivre...